Santa Maria Della Salute

Une démonstration de Jake Winkle

d'après un article publié dans The Artist december 2008

Précis : Cette démonstration illustre la technique utilisée par l'artiste pour réaliser une aquarelle selon la méthode directe. Cette méthode est utilisée pour obtenir un tableau à caractère impressionniste où les formes et leur tonalité définissent le caractère de la scène et ce en sacrifiant sur la précision de certains détails.

Matériel
Papier 140lbs (300gsm) Rugueux étiré et fixé à un support
Pinceau : no 12 poil de martre
Couleurs : Violet Windsor, Bleu Ultramarine, Bleu Windsor (teinte verte), Vert Windsor (teinte bleue), Bleu de cobalt,
Sienne naturelle, Jaune citron, Orange de cadmium
Rouge clair, Magenta permanent, Rouge de cadmium
Ombre brûlée, Sépia

Étape no 1 : Esquisse

no1kn0.jpg
Une esquisse légère est réalisée avec un crayon 2B. La silhouette de la scène doit demeurer précise et respecter la perspective. Toutefois, les détails de l’architecture et des décorations ne sont pas inclus. Quelquefois, il est important de marquer la forme des grandes ombres. La scène est croquée au matin alors que le immeubles sont dans l’ombre et que seules quelques façades sont brillamment illuminées. Dans cette aquarelle, les principales formes seront foncées et les tonalités intermédiaires seront très limitées. Compte tenu du lieu et de l’ambiance, il est important de traduire la chaleur par les couleurs et de donner une impression de profondeur en utilisant en particulier l’horizon et la forme du dôme de l’église.

Étape no 2

no2jm1.jpg
J’utilise un mélange de bleu de cobalt et de terre de sienne pour créer la ligne d’horizon. Cette ligne est poursuivie avec les immeubles plus éloignés sur la gauche en y ajoutant une couleur plus chaude et plus foncée. Ici je tient le pinceau par le milieu du manche, loin de la ferrule ce qui permet de gestes plus rapides et plus souples. On perd un peu en précision, mais on gagne considérablement en temps d’exécution. À mesure que je me déplace vers la droite, les couleurs deviennent plus accentuées et plus prononcées. Pour éviter de devenir trop tendu, je continue à considérer les lignes de l’esquisse comme un guide de placement, plutôt que comme une limite pour le coup de pinceau. L’important est de varier les directions des coups de pinceau pour donner plus de caractère à la scène.

Étape no 3

no3jl7.jpg
Par la suite les formes sont fusionnées à la base par le jeu d’ombre. Avant que les formes principales soient entièrement sèches, les tonalités intermédiaires du toit et des murs ensoleillés sont ajoutées de manière à fusionner les murs des immeubles en une forme continue. C’est le temps de créet les dégradée entre les contours précis et les contours flous (alternance de contours trouvés et perdus). On perd légèrement en précision mais le résultat est plus impressionniste que réaliste. Une fois que toutes les masses sont en places, la lumière est définie par les parties préservées du papier et leur contraste avec les parties foncées.

Finition

Une fois que le premier jet est séché, j’ajoute les reflets des immeubles dans l’eau de la lagune et le faible lavis du ciel. Quelques retouches de couleur sur les façades et quelques marques pour donner l’impression des vagues dans l’eau. J’évite de retoucher les détails des façades laissant au contraste des points le soin de donner l’impression des fenêtres et des détails architecturaux.
no4ql7.jpg
Tableau final : Jake Winkel : Santa maria della Salute (Venise) 14x20po. (35x50cm)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License